Ces 8 aliments et habitudes alimentaires peuvent favoriser la perte de cheveux

Les causes de la chute des cheveux : Vous êtes consterné par votre perte de cheveux ? Il est peut-être temps de réévaluer votre alimentation. Voici les aliments et les habitudes alimentaires que vous devez éviter.

1. Les aliments sucrés et à fort indice glycémique

Les régimes riches en sucre peuvent accroître l'inflammation dans tout le corps, provoquer une prise de poids et de l'acné et augmenter le risque de maladie cardiaque, de diabète de type 2, de cancer, de dépression, de vieillissement de la peau, etc. En d'autres termes, il est sage de laisser tomber les céréales sucrées et les friandises.

Les aliments à forte teneur en sucre ou à indice glycémique élevé (qui signifie qu'ils sont transformés en sucre par l'organisme) peuvent provoquer des pics de glycémie susceptibles d'entraîner une restriction du flux sanguin vers les follicules pileux et de contribuer à l'alopécie androgénétique (calvitie masculine et féminine). Les aliments à forte teneur en sucre ou à indice glycémique élevé augmentent également les niveaux de stress oxydatif dans l'organisme, ce qui a un impact direct sur la santé et le vieillissement des cheveux.

2. La consommation d'aliments à forte teneur en mercure 

Des niveaux élevés de mercure sont associés à la perte de cheveux. L'une des sources les plus courantes par lesquelles nous consommons du mercure est le poisson. Certains poissons sont particulièrement riches en mercure et doivent être évités. Il s'agit notamment des sushis, du maquereau, de l'espadon et de certains thons. Vous pouvez les remplacer par des crevettes, du saumon et du thon pâle, car ils contiennent moins de mercure.

3. Régime pauvre en protéines

L'élément constitutif de base des cheveux est la protéine appelée kératine. Ainsi, un apport insuffisant en protéines signifie que vous avez un risque plus élevé de perte de cheveux. La viande maigre peut être une source adéquate de protéines. Les végétariens peuvent opter pour les lentilles, les épinards, les haricots et le tofu comme sources de protéines.

4. Les carences en vitamines et minéraux

Les micronutriments comme les vitamines et les minéraux jouent un rôle important dans la santé globale, y compris la croissance et la perte des cheveux. Les carences en nutriments comme la vitamine D, le fer, le sélénium et les vitamines du complexe B peuvent contribuer à la chute des cheveux.

Mais ce n'est pas tout. De nombreuses vitamines et minéraux essentiels favorisent une croissance saine des cheveux.

aliments et habitudes alimentaires peuvent favoriser la perte de cheveux

5. Faible apport en zinc et en fer

Le fer et le zinc aussi facilitent la santé des cheveux et doivent être inclus dans votre alimentation. Ils contribuent à la formation de la kératine, qui est importante pour la croissance et la santé des cheveux. Les fruits de mer et la viande rouge sont riches en fer et en zinc, et les haricots sont également une bonne source de ces nutriments pour les végétariens.

6. Avoir un excès de vitamine A 

La vitamine A est importante pour la santé des yeux et une vision nette. Cependant, une consommation excessive de vitamine A peut entraîner un amincissement des cheveux et leur chute.

7. Régime pauvre en calcium

Le calcium est un besoin important pour des cheveux sains et brillants. Une carence en calcium peut avoir des effets néfastes sur les cheveux et les ongles. Votre régime alimentaire pourrait bénéficier d'aliments riches en calcium tels que le lait, le fromage et d'autres produits laitiers.

8. Les aliments frits

Les aliments gras frits, généralement dépourvus de graisses saines et souvent riches en huiles hydrogénées, peuvent contribuer à la chute des cheveux sous plusieurs angles différents. Une étude suggère un lien entre les graisses que l'on trouve couramment dans les aliments frits (comme l'huile de canola) et une augmentation des niveaux de dihydrotestostérone (DHT) et de testostérone, une hormone qui a été liée à la calvitie féminine et masculine.

9. L'alcool

Les cheveux sont principalement constitués de la protéine appelée kératine. La kératine est une protéine qui donne une structure à vos cheveux. L'alcool a un impact négatif sur la synthèse des protéines et peut rendre les cheveux plus faibles et sans éclat. De plus, une forte consommation d'alcool peut créer des déséquilibres nutritionnels et provoquer la mort des follicules.  

Des cheveux sains renforcent la confiance en soi et sont un signe de bonne santé générale. Une meilleure alimentation peut non seulement améliorer la qualité de vos cheveux, mais aussi votre santé physique générale. Veillez à éviter ces erreurs diététiques afin d'avoir des cheveux sains.

Les causes de la chute des cheveux : Vous êtes consterné par votre perte de cheveux ? Il est peut-être temps de réévaluer votre alimentation. Voici les aliments et les habitudes alimentaires que vous devez éviter.

1. Les aliments sucrés et à fort indice glycémique

Les régimes riches en sucre peuvent accroître l'inflammation dans tout le corps, provoquer une prise de poids et de l'acné et augmenter le risque de maladie cardiaque, de diabète de type 2, de cancer, de dépression, de vieillissement de la peau, etc. En d'autres termes, il est sage de laisser tomber les céréales sucrées et les friandises.

Les aliments à forte teneur en sucre ou à indice glycémique élevé (qui signifie qu'ils sont transformés en sucre par l'organisme) peuvent provoquer des pics de glycémie susceptibles d'entraîner une restriction du flux sanguin vers les follicules pileux et de contribuer à l'alopécie androgénétique (calvitie masculine et féminine). Les aliments à forte teneur en sucre ou à indice glycémique élevé augmentent également les niveaux de stress oxydatif dans l'organisme, ce qui a un impact direct sur la santé et le vieillissement des cheveux.

2. La consommation d'aliments à forte teneur en mercure 

Des niveaux élevés de mercure sont associés à la perte de cheveux. L'une des sources les plus courantes par lesquelles nous consommons du mercure est le poisson. Certains poissons sont particulièrement riches en mercure et doivent être évités. Il s'agit notamment des sushis, du maquereau, de l'espadon et de certains thons. Vous pouvez les remplacer par des crevettes, du saumon et du thon pâle, car ils contiennent moins de mercure.

3. Régime pauvre en protéines

L'élément constitutif de base des cheveux est la protéine appelée kératine. Ainsi, un apport insuffisant en protéines signifie que vous avez un risque plus élevé de perte de cheveux. La viande maigre peut être une source adéquate de protéines. Les végétariens peuvent opter pour les lentilles, les épinards, les haricots et le tofu comme sources de protéines.

4. Les carences en vitamines et minéraux

Les micronutriments comme les vitamines et les minéraux jouent un rôle important dans la santé globale, y compris la croissance et la perte des cheveux. Les carences en nutriments comme la vitamine D, le fer, le sélénium et les vitamines du complexe B peuvent contribuer à la chute des cheveux.

Mais ce n'est pas tout. De nombreuses vitamines et minéraux essentiels favorisent une croissance saine des cheveux.

aliments et habitudes alimentaires peuvent favoriser la perte de cheveux

5. Faible apport en zinc et en fer

Le fer et le zinc aussi facilitent la santé des cheveux et doivent être inclus dans votre alimentation. Ils contribuent à la formation de la kératine, qui est importante pour la croissance et la santé des cheveux. Les fruits de mer et la viande rouge sont riches en fer et en zinc, et les haricots sont également une bonne source de ces nutriments pour les végétariens.

6. Avoir un excès de vitamine A 

La vitamine A est importante pour la santé des yeux et une vision nette. Cependant, une consommation excessive de vitamine A peut entraîner un amincissement des cheveux et leur chute.

7. Régime pauvre en calcium

Le calcium est un besoin important pour des cheveux sains et brillants. Une carence en calcium peut avoir des effets néfastes sur les cheveux et les ongles. Votre régime alimentaire pourrait bénéficier d'aliments riches en calcium tels que le lait, le fromage et d'autres produits laitiers.

8. Les aliments frits

Les aliments gras frits, généralement dépourvus de graisses saines et souvent riches en huiles hydrogénées, peuvent contribuer à la chute des cheveux sous plusieurs angles différents. Une étude suggère un lien entre les graisses que l'on trouve couramment dans les aliments frits (comme l'huile de canola) et une augmentation des niveaux de dihydrotestostérone (DHT) et de testostérone, une hormone qui a été liée à la calvitie féminine et masculine.

9. L'alcool

Les cheveux sont principalement constitués de la protéine appelée kératine. La kératine est une protéine qui donne une structure à vos cheveux. L'alcool a un impact négatif sur la synthèse des protéines et peut rendre les cheveux plus faibles et sans éclat. De plus, une forte consommation d'alcool peut créer des déséquilibres nutritionnels et provoquer la mort des follicules.  

Des cheveux sains renforcent la confiance en soi et sont un signe de bonne santé générale. Une meilleure alimentation peut non seulement améliorer la qualité de vos cheveux, mais aussi votre santé physique générale. Veillez à éviter ces erreurs diététiques afin d'avoir des cheveux sains.