L'allaitement est l'un des meilleurs cadeaux qu'une nouvelle mère puisse offrir à son nouveau-né.

Le lait maternel est très nutritif pour les bébés, avec un équilibre optimal de matières grasses, de sucre, d'eau et de protéines. Tous ces nutriments sont essentiels au développement physique et mental d’un bébé.

L’allaitement maternel réduit également le risque de développer de l’asthme ou des allergies, des maladies respiratoires et des otites fréquentes. Cela aide même à développer un lien physique et émotionnel entre la mère et le bébé.

Les mères qui allaitent en bénéficient également. Beaucoup subissent moins de perte de sang après l'accouchement, un meilleur rétrécissement de l'utérus, une perte de poids et moins de dépression post-partum. Il réduit également le risque de cancer du sein, de maladies cardiovasculaires et de polyarthrite rhumatoïde.

Le lait maternel change de volume et de composition en fonction de l'heure de la journée, de la fréquence d'allaitement et de l'âge du bébé, il est donc important que les mères allaitantes fassent particulièrement attention à leur alimentation.

Traditionnellement, les gens utilisent des compresses chaudes, de l'eau d'orge, du lait, du thé au fenouil, du thé aux graines de cumin ainsi que de l'ail pour stimuler la production de lait.

En outre, il existe certains aliments galactagogue ou lactogène, qui aident à augmenter la production de lait maternel ainsi que sa qualité.

Top 10 des aliments qui améliorent la production de lait maternel

1. Les Flocons d'avoine

Les flocons d'avoine peuvent également aider les mères qui allaitent à augmenter la quantité et la qualité de leur lait maternel. Elle stimule la production d'ocytocine, une hormone qui aide au processus d'accouchement, à la liaison avec le bébé et à la production de lait.

Ils aident également à prévenir l'anémie ferriprive, courante chez les nouvelles mamans.

Un bol chaud de flocons d'avoine sert également d'aliment réconfortant pour de nombreuses femmes qui souffrent de stress et de dépression après l'accouchement.

Cet aliment naturel à grains entiers et riche en fibres est facile à préparer et à digérer. L'avoine rapide et l'avoine coupée en acier sont des choix sains, mais évitez la farine d'avoine instantanée préemballée, qui contient généralement plus de sel et de sucre.

Garnissez votre gruau cuit d'une cuillerée de miel cru, de cardamome, de noix hachées, de baies ou de safran pour rehausser le goût ainsi que le profil nutritionnel. Vous pouvez même déguster des biscuits à l'avoine ou des cookies.

2. Les Amandes

Les amandes et autres noix, comme les noix et les noix de cajou, sont super saines pour les mères qui allaitent. Les amandes regorgent de protéines, de fibres, de vitamines, de minéraux et d'antioxydants qui sont importants pour la santé globale de la mère ainsi que de son nouveau-né.

Ils sont également une bonne source non laitière de calcium. De plus, les graisses mono-insaturées des amandes augmentent la richesse du lait maternel. Ils font même une collation saine pour vous aider à rester satisfait entre les repas.

Dégustez 5 ou 6 amandes trempées par jour, mais évitez les variétés grillées et salées.

Remarque: ne mangez pas d'amandes si vous avez des antécédents d'allergies aux noix.

3. L'Huile de coco

L'huile de coco extra vierge est également considérée comme saine pour les femmes enceintes et allaitantes. elle contient des acides gras essentiels tels que les acides gras oméga-3 qui aident à la production d'hormones responsables de la production de lait maternel.

En fait, ces acides gras essentiels aident à produire un lait maternel plus gras et plus nutritif.

De plus, l'huile de noix de coco a des propriétés immunitaires et peut fournir à la nouvelle mère l'énergie indispensable pour prendre soin du bébé.

Les mères qui allaitent devraient viser à manger 1 à 3 cuillères à soupe d'huile de coco par jour. Vous pouvez également l'utiliser pour faire des vinaigrettes et des trempettes.

4. Les Oranges

La teneur élevée en vitamine C des oranges est importante pour la production de lait maternel. 

Les oranges regorgent également d'autres nutriments, tels que les vitamines A et B, le calcium, le magnésium, le potassium et le phosphore. Ils sont idéals pour renforcer le système immunitaire et récupérer de la prise de poids due à la grossesse.

Pendant l'allaitement, buvez environ 2 verres de jus d'orange par jour. Pour un meilleur rendement, essayez le jus d'orange enrichi de calcium. En plus du jus d'orange, optez pour de l'eau, de la soupe et du lait écrémé pour garder votre corps hydraté.

Remarque: évitez de boire trop de jus d'orange, car l'acide citrique peut causer à votre bébé la constipation des les gaz.

5. Le Fenugrec

Le fenugrec, à la fois les graines et les feuilles, fonctionne comme un excellent galactagogue pour stimuler la sécrétion du lait maternel. La choline qu'elle contient assure le bon développement des nouveau-nés. De plus, cette herbe contient une quantité généreuse de fer, de fibres, de calcium et de diverses vitamines et minéraux.

Il aide même à atténuer les problèmes courants après l'accouchement, tels que les flatulences et les courbatures.

Buvez une tasse de thé au fenugrec tous les jours. Pour faire le thé, trempez 1 cuillère à soupe de graines dans une tasse d'eau pendant la nuit et faites bouillir la solution le matin.

Vous pouvez également ajouter un peu de poudre de graines de fenugrec à vos soupes ou smoothies, ainsi que des feuilles de fenugrec fraîches et tendres à vos soupes, ragoûts ou salades.

Remarque: ne consommez pas de fenugrec si vous êtes diabétique ou souffrez d'allergies aux arachides. Il est également déconseillé pendant la grossesse.

6. Les Œufs

Cet aliment savoureux et polyvalent est idéal pour les mères qui allaitent. Les œufs sont riches en protéines, lutéine, vitamines B12 et D, riboflavine, folate et choline.

Les jaunes d'œufs sont l'un des rares aliments riches en vitamine D, ce qui est important pour les nouveau-nés. La protéine de bonne qualité dans les œufs a un équilibre parfait de tous les huit acides aminés essentiels.

Incluez quotidiennement quelques œufs dans votre alimentation. Vous pouvez les préparer de différentes manières, y compris brouillées, bouillies ou en omelette ou en salade aux œufs.

7. Le Saumon

Le poisson, en particulier le saumon, devrait être inclus dans le régime alimentaire des femmes enceintes et allaitantes. Le saumon est une excellente source de protéines et de DHA, un type d’acide gras oméga-3 important pour le développement du système nerveux d’un bébé. Le saumon contient également de la vitamine D, dont de nombreuses femmes sont déficientes.

Manger 2 portions de saumon par semaine pendant la grossesse améliore l'apport d'acides gras importants aux nouveau-nés.

Profitez de 2 portions de saumon par semaine, cuites au four ou grillées. Optez pour le saumon sauvage plutôt que pour le saumon d'élevage, qui peut être riche en mercure.

8. Les Carottes

Pendant la grossesse et pendant la période d'allaitement, les femmes devraient opter pour des aliments riches en vitamine A comme les carottes. La vitamine A contribue au développement sain du fœtus et du nouveau-né, le développement et la maturation des poumons étant particulièrement importants.

De plus, les carottes contiennent de l'alpha et du bêta-carotène, qui sont censés favoriser la santé des tissus mammaires et la lactation.

Incluez des carottes dans vos salades ou soupes, ou commencez votre journée avec un verre de jus de carotte frais. De plus, un cataplasme de carottes crues appliqué sur la poitrine peut traiter l'engorgement mammaire sans complication pendant l'allaitement.

9. Les Épinards

Les épinards ainsi que d'autres légumes verts à feuilles, comme le chou frisé, la bette à carde, le chou vert et le brocoli, sont un must pour les mères qui allaitent.

La vitamine A contenue dans les épinards assure le développement sain de votre bébé, tandis que ses antioxydants renforcent l’immunité de votre bébé. Ils constituent même une excellente source de calcium non laitière pour les mères végétaliennes.

Ce légume à feuilles contient également du folate, qui aide à prévenir diverses anomalies congénitales lorsqu'il est consommé pendant la grossesse.

De plus, les épinards sont très bénéfiques pour les femmes qui ont subi de nombreuses pertes de sang lors de l'accouchement et celles qui se remettent d'une césarienne.

Il est recommandé aux mères qui allaitent de manger des épinards cuits plutôt que de les manger crus dans des salades ou des sandwichs. Pour préparer les épinards, il suffit de les blanchir à l'eau bouillante.

10. Le Riz brun

Le riz brun est un autre super aliment qui peut stimuler la production de lait des mères qui allaitent. Le riz brun est bien meilleur que le riz blanc en raison de sa teneur élevée en fibres et en nutriments.

Étant riche en glucides complexes, le riz brun vous aide à vous sentir rassasié plus longtemps et à maintenir une glycémie constante.

De plus, il fournit les calories nécessaires à votre corps pour produire le meilleur lait maternel de qualité afin de soutenir la croissance et le développement de votre bébé au stade initial.

Une tasse de riz brun cuit pour le déjeuner ou le dîner est très bien. Cependant, assurez-vous de faire tremper les grains dans l'eau pendant quelques heures avant la cuisson. Cela rendra le riz plus facile à cuire.

Articles les plus consultés