Une étude récente de près de 140 patients hospitalisés à Wuhan, en Chine, a identifié un schéma de symptômes associés au nouveau coronavirus, désormais officiellement appelé COVID-19.

Le symptôme le plus courant est la fièvre, selon les chercheurs de l'hôpital Zhongnan de l'université de Wuhan. Ils ont observé des fièvres chez 99% des patients de leur étude.

D'autres symptômes communs incluent la fatigue et une toux sèche, qui sont apparues chez plus de la moitié des patients étudiés. Environ un tiers a également éprouvé des douleurs musculaires et des difficultés à respirer, bien qu'il ait fallu environ cinq jours (en moyenne) pour qu'un patient ait des difficultés à respirer après avoir présenté ses premiers symptômes.

D'autres symptômes associés au rhume - comme des maux de tête ou des maux de gorge - n'ont été observés que dans un petit nombre de cas.
Symptômes du nouveau coronavirus
Symptômes du nouveau coronavirus
L'épidémie de coronavirus est probablement née sur un marché de fruits de mer à Wuhan en décembre. Elle s'est depuis étendue à 25 pays en dehors de la Chine, bien que la plupart des cas restent concentrés sur le continent chinois.

À ce jour (17/03/2020), plus de 7 500 personnes sont décédées et plus de 189 000 ont été infectées par le virus.

En savoir plus sur les symptômes du virus pourrait aider les médecins à identifier les cas graves avant qu'une personne ne tombe gravement malade. Cela pourrait également aider les scientifiques à mieux comprendre comment le virus se propage.

"Nous ne connaissons pas encore l'arc de la contagion d'une personne au cours de son infection", a déclaré à Business Insider Lauren Meyers, épidémiologiste à l'Université du Texas à Austin.

"Nous ne savons pas si les gens sont infectieux avant d'avoir des symptômes, et nous ne savons pas à quel point ils sont infectieux même lorsqu'ils ont des symptômes."

Les patients pourraient propager le virus avant d'être hospitalisés

La nouvelle étude a révélé que le virus est le plus susceptible d'affecter les hommes âgés ayant des problèmes de santé préexistants. Plus de 54% des patients de l'étude étaient des hommes et l'âge médian des patients était de 56 ans.

En moyenne, il a fallu environ 10 jours pour que les patients atteints de cas graves soient admis aux soins intensifs depuis le début de leurs symptômes, ont découvert les chercheurs. Mais il est possible que ces patients aient contracté le virus bien avant d'avoir développé de la fièvre.

Meyers a supposé qu'une personne infectée typique est probablement contagieuse sans présenter de symptômes pendant cinq jours ou plus. Au total, les experts en santé ont estimé qu'une personne atteinte de COVID-19 peut être contagieuse pendant un à 14 jours; un groupe de scientifiques chinois a récemment suggéré que les gens pouvaient être contagieux jusqu'à 24 jours.

Mais selon la nouvelle étude, il faut environ sept jours pour que les patients qui présentent déjà des symptômes à Wuhan soient admis dans un hôpital là-bas.

Articles les plus consultés